+
archives

application mobile

Ce tag est associé à 2 articles

L’actualité en temps réel avec Bambuser

Diffuser l’information de manière rapide et originale, tel est le pari de Bambuser, la toute nouvelle application d’une société suédoise spécialisée dans “live video stream” (diffusion de vidéo en direct) sur téléphone mobile. Bambuseur permet aux propriétaires de plus de 300 modèles de smartphones de partager sur leurs comptes Facebook, Twitter ou sur leurs blogs tous types d’évènements filmés par leur soin, au moment même où ils se déroulent.

Les utilisations de ce procédé peuvent être multiples: proposer de suivre en direct une conférence de presse , une manifestation ou une émeute, un incendie, ou simplement illustrer un article sur une pénurie d’essence comme l’a fait un journaliste de Sky News, Nick Martin. Même si l’utilisation de cette technologie reste pour l’instant limitée à des évènements ponctuels  et que les principaux médias concernés viennent de Scandinavie, Bambuser offre une nouvelle dimension à l’information et ouvre des perspectives prometteuses pour les journalistes professionnels et amateurs à travers le monde.

Présentation de Bambuser sur twitter

L’exemple le plus frappant est la couverture au Caire en 2010 du bloquage d’un batîment du gouvernement pour protester contre la nomination au poste de premier ministre de Kamal el-Ganzouri par l’armée égyptienne. C’est sur ce genre d’évènements que la transmission vidéo en direct peut prendre tout son intérêt, même si elle empêche la mise en forme de l’information. Cette nouvelle arme de la presse inquiète d’ailleurs les gouvernements au point de bloquer l’accès au site dans leur pays comme l’a fait l’Egypte et le Barhain pendant le printemps arabe de 2011, ainsi que la Syrie en 2012

Preuve que cette initiative n’est pas un épiphénomène, de l’autre coté de l’Atlantique, plusieurs sites comme Ustream, Justin.tv et Qik (ces deux derniers sont sur le même créneau “mobile” de Bambuser) proposent la diffusion vidéo en live, même si leur utilisation est moins agréable du à une grande part de publicités pour rentabiliser le service.

Ce qui est certain, c’est que le live streaming est en pleine expansion et devrait permettre aux sites d’informations qui cherchent à accroitre leur notoriété, de connaitre le même succès que celui des chaînes d’information en continu.

Texte rédigé par Terence Caron

The Times of India : premier site d’information au monde

The New York Times est sans doute le journal anglophone le plus connu au monde. Mais c’est The Times of India le plus vendu et le plus consulté sur Internet. Avec près de 200 millions de vues chaque mois, il se place devant les géants anglo-saxons comme le New York Times, le Sun, le Washington Post, ou encore le Daily Mail

Une omniprésence papier et web
Depuis de nombreuses années The Times of India est le journal anglophone grand format le plus vendu au monde. Avec une circulation de 2,14 millions de copies par an et un lectorat de 7,4 millions de personnes, TOI est publié à partir de quinze villes indiennes : Mumbai, Delhi, Chennai, Kolkata, Bangalore, Hyderabad, Ahmedabad, Pune, Chandigarh, Lucknow, Nagpur, Jaipur, Goa, Bhopal et Nashik.
Comme si cela ne suffisait pas, TOI se place aussi numéro un des sites d’informations les plus consultés au monde, avec 65% de ses lecteurs extérieurs à l’Inde. Le site semble exceller dans le domaine du web, notamment pour garder l’attention de ses lecteurs le plus longtemps possible sur son site. Quand les visiteurs du NYT passent en moyenne de 2,8 minutes par visite, les lecteurs de TOI, eux, y passent 5,2 minutes.

Des applications mobiles à la pointe de la technologie
The Times of India est sur tous les fronts. En 2011, le journal crée le buzz en lançant des applications mobiles gratuites pour iPhone, iPad, Android, Blackberry, et Nokia au même moment. Un lancement d’applications mobiles simultané jamais vu auparavant. Gratuites, complètes et interactives, chacune des applications ont été conçues par des développeurs différents. Les utilisateurs peuvent partager des articles ou des images via Facebook, Twitter et par e-mail, ou encore sauvegarder des articles dans leur téléphone.

La presse écrite ne connaît pas la crise
Dans un pays où la pénétration d’Internet est très faible et le taux d’analphabétisme élevé, The Times of India réalise un exploit surprenant. Le journal a su rester attrayant à l’ère du numérique. Parallèlement, la presse papier ne connaît pas la crise. Les médias papiers continuent de connaître une croissance indéniable. L’Inde compte le plus grand nombre de quotidiens (environ 2700) de toute la planète et la plus grande diffusion de journaux payants au monde. Vingt des cent plus grands journaux au monde sont indiens. Le journalisme a donc encore de beaux jours devant lui.

Texte rédigé par Amandine Fournier