+
vous lisez
Edition Amérique du nord

Wavii, l’agrégateur de contenu d’un genre nouveau

Connaissez-vous Wavii, le nouveau média social consacré à la recherche d’information ? Lancé le 10 avril dernier par une start-up de Seattle, le site crée le buzz en quelques jours d’activité seulement, grâce son concept novateur. Explications.

Une version amplifiée de twitter, consacrée à l’information
C’est la comparaison qu’on peut entendre ou lire dès qu’il est question de Wavii. En effet, le site se présente comme un ersatz de twitter sauf qu’au lieu de suivre des personnalités ou des amis proches, on suit des sujets d’actualités en fonction de nos centres d’intérêt : politique, culture, etc.

Le site propose, en fait, un flux d’information mis à jour continuellement, sur une interface qui n’est pas sans rappeler celle du réseau social qu’on ne présente plus, Twitter, d’où la comparaison avec ce dernier.

Dans un premier temps, l’internaute est appelé à choisir le sujet dont il désire connaître l’actu: People, politique, entreprise etc. Puis Wavii prend en charge la collecte non-stop d’informations et ce, en se rapportant à des milliers de sources: médias en tout genre,  blogs ou réseaux sociaux (tweets, facebook, etc.).

Première étape dans l’utilisation de Wavii :
le choix de sujets à rechercher

Une information simplifiée et personnalisée
La où le site innove c’est dans son traitement de l’information rapportée à l’internaute. Wavii réorganise et réécrit automatiquement les données qui sont, par la suite, retranscrites sous la forme d’un flux d’actualité personnalisé et continuellement mis à jour.

Et au lieu d’afficher un lien vers un article, le site fait remonter un court résumé de ce dernier. Ni simple aperçu du papier, ni extrait du titre ou du chapeau, ce résumé est en fait un condensé de l’information principale, long d’à peine quelques lignes.

Si le sujet intéresse le lecteur, un clic suffit pour accéder à une nouvelle interface et avoir un aperçu plus conséquent de l’article ainsi qu’à une fenêtre permettant de commenter ou partager l’info détectée par Wavii. Le site dispose d’un onglet permettant de transmettre les données reçues après recherche via les réseaux sociaux Twitter ou Facebook. Un lien vers l’article complet est évidemment disponible dans cette seconde fenêtre.

Une fois le choix de sujet choisi, Wavii fait remonter sur un fil d’information,
les données les plus récentes et pertinentes et ce sous la forme
d’un court texte résumant le contenu de l’article.

Wavii se présente comme une nouvelle sorte d’agrégateur d’information. En livrant une actualité épurée et personnalisée selon les centres d’intérêts de l’internaute, le site pourrait bien tirer son épingle du jeu dans la course aux médias sociaux les plus populaires contre Pinterest et autres.

Néanmoins, tout n’est pas parfait. Mis en ligne récemment, le choix de sujet proposé par Wavii reste pour l’instant limité, mais pourrait certainement s’accroître dans les semaines à venir si le site rencontre du succès.

Pour conclure, voici la démonstration en image de l’utilisation de ce nouvel outil de veille numérique qu’est Wavii

Texte rédigé par Florent Bovicelli

Discussion

Une réflexion sur “Wavii, l’agrégateur de contenu d’un genre nouveau

  1. C’est très bien comme site mais si votre travail de journaliste avait été plus poussé vous auriez précisé que ce site est uniquement en anglais, ce que vous ne mentionnez pas et qui est essentiel surtout si l’on recherche des articles de la presse francophone, ce qui ma foi, est assez courant en France…

    Publié par aerthi | 17 juillet 2012, 22:34

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :