+
vous lisez
Edition Afrique

Zoom Sur : Ouest AfriKa Blog, quand les médias traditionnels africains croisent l’innovation

Initié en 2009 par l’ESJ Lille, Ouest AfriKa Blog pourrait se décrire comme un nouvel outil au service des journalistes des radios communautaires francophones d’Afrique de l’Ouest, mais également du public, qu’il soit africain ou plus international. De la formation des professionnels à la diffusion numérique de contenus de proximité, le projet, fondé sur l’essor des nouvelles pratiques journalistiques, tend à encadrer l’intégralité de la chaine de production et de diffusion numérique de l’information hyper locale.

De l’ idée à l’organisation du projet
L’initiative voit le jour en 2009, suite à deux constats. D’un côté, l’Afrique regorgerait de contenu informatif hyper local, diffusé dans le strict cadre intra-communautaire, mais néanmoins extrêmement qualitatif. D’un autre côté, internet et la technologie numérique, déjà utilisés par la plupart des médias de la planète, représenteraient un véritable boulevard sur le monde. Ne restait plus qu’à trouver le moyen de poster cette information hyper locale sur la toile, de manière à élargir son périmètre de diffusion.  Ainsi, les professionnels des radios communautaires francophones d’Afrique de l’Ouest, ont-ils, en tant que premier porte-paroles des populations regroupés en fédérations nationales, été placés au cœur du projet.
Le principe est donc simple : choisir sur concours des journalistes radio, les former aux pratiques multimédias, et ainsi leur donner la possibilité de diffuser leurs productions au-delà des frontières de leurs communautés. De cette idée s’est progressivement construite une véritable organisation. Ouest AfriKa Blog aujourd’hui, c’est 13 journalistes sénégalais, maliens, burkinabè et togolais munis d’appareils photos et d’enregistreurs audionumériques,  mais aussi un blog, opérationnel depuis 2010, qui supporte leurs productions multimédias au contenu hyper-local, une dizaine de partenaires, et enfin, la prochaine entrée de la Côte d’Ivoire dans la danse… le tout diligenté par le désormais célèbre journaliste-blogueur Israël Guébo Yoroba.

« Yoro », au service d’un projet à grande envergure
Ce dernier, choisi par l’ESJ pour l’encadrement du projet au regard de sa passion pour le web, de sa spécialisation en radio lors de son cursus mais également de sa connaissance du terrain de l’Afrique de l’Ouest, n’a pas hésité une seconde avant d’accepter ce nouveau challenge : « je trouvais vraiment dommage que les belles histoires de nos cités restent entre les communautés. On oublie parfois qu’il y a des ressortissants de ces régions qui sont dans la diaspora. On ne pense pas non plus à ceux qui sont étrangers et qui s’intéressent à nos cultures, à notre quotidien. Croiser les radios communautaires avec le web était une excellente idée », raconte-t-il.
Israël, connu pour son large spectre de compétences, trouve ainsi dans sa fonction une manière de les exploiter. C’est lui en effet qui a eu en charge les 3 cessions de formation en écriture web et multimédia des journalistes radio, organisées à Bamako en 2010, à Ouagadougou en 2011, et à Abidjan en 2012. C’est également lui le créateur du blog, dont il assure aujourd’hui  la coordination et l’encadrement éditorial. C’est lui, enfin,  qui établit chaque mois un compte rendu du projet destiné à l’ensemble de ses partenaires. S’il semble aujourd’hui satisfait des résultats obtenus, Israël ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Réjouis de voir que le nombre de visiteurs mensuels, passés de 500 à 2000 en peu de temps, est en constante augmentation, il entend développer davantage cette audience, en créant de nouveaux partenariats. Les sites web d’Orange et d’RFI pourraient ainsi prochainement rejoindre la partie, comme préalable à la monétisation du projet et au début de sa pérennisation.

Les journalistes radio Ivoiriens, lors de leur cession de formation à Abidjan

Des journalistes sur-motivés, le succès au rendez-vous
La satisfaction, les journalistes d’Ouest AfriKa Blog l’éprouvent aussi. Donald Duwani, producteur technicien de Radio Goulou à Pô, dans le sud du Burkina Faso, y anime des émissions en français et également en langues locales. Pour parler du projet, il use d’une poésie propre aux contenus qu’il aime diffuser : « une rosée sur la montagne, un cri d’oiseau dans les bois et une fine poussière sur ta chemisette ; c’est ça aussi l’Afrique. L’Afrique qui chante, mon village au clair de lune… Comment faire voir les joies et les peines de mon village ? » A cette question, le blog a apporté une solution. Solange Koblan, journaliste sur radio Zanzan, vient de rejoindre l’équipe pour la Côte d’Ivoire. Elle, plus pragmatique dans ses propos, fait état des possibilités qu’offre le réseau : écouter son interview

Quelque soit la manière dont ils l’expriment cependant, il ne fait aucun doute que les journalistes engagés dans le projet y trouvent une profonde motivation. Preuve en est, le nombre plus qu’honorable de posts qu’affiche le blog à l’heure actuelle. Avec 250 articles en moins de deux ans, les 13 journalistes (prochainement 22, mais initialement 5), ont su faire preuve d’un immense sérieux dans le rythme de parution, et en assure ainsi l’inévitable succès. En tout état de cause, sur la planète blog en constante extension, rares sont pourtant ceux qui se montrent si innovant, tant dans la forme que dans le fond. Aux plus maladroits qui ne pourraient s’empêcher de pointer le « retard numérique de l’Afrique », Ouest AfriKa Blog pourrait bien clouer le bec.

Texte rédigé par Cerise Assadi-Rochet

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :