+
vous lisez
Edition Europe

Live Tweeting: l’info polyphonique et en direct

Les adeptes de l’information en direct sur Twitter sont de plus en plus nombreux, rapportant au commun des twittos¹ des concerts, expositions, meetings politiques et autres fait divers dont ils sont témoins . Le phénomène ne date pas d’hier puisque dès 2009, de nombreuses émissions de télé-réalité sont suivies, commentées,« live-tweetés ». En ces temps de campagne présidentielle, la pratique s’applique aux émissions politiques, aux débats et autres meetings des candidats.

A chaque diffusion de l’émission « Des paroles et des actes » c’est systématique, le hashtag² #DPDA arrive en tête des tendances sur Twitter au grand dam du sacro-saint #JustinBieber. De manière plus ou moins pertinente, le hashtag est utilisé par ceux qui suivent l’émission et la commente en direct, de manière sérieuse ou un peu plus légère.

Toujours est-il que le phénomène prend de l’ampleur et présente de nombreux avantages pour s’informer en direct tout en bénéficiant d’une palette de points de vue qui s’accordent, qui s’opposent, et qui permettent aux twittos, puisque c’est leur nom, de se forger leur propre opinion.
Pour ceux qui n’ont pas la télévision où ne se trouvent pas devant leur poste au moment de leur émission, Twitter reste une alternative qui leur permet de suivre tout ce qui se dit dans leur programme sans en rater une miette, avec en prime des commentaires sur la cravate d’untel et le tic de langage de l’autre. Un aspect qui séduit les twittos probablement par sa nature fédératrice justement. On allume la télévision, on s’identifie sur twitter et on expose son ressenti à chaud, on s’emporte, on débat, comme on le ferait entre amis.
Les journalistes présents sur twitter qui s’adonnent au live tweet permettent à leurs followers de décrypter l’information qui leur est donnée, agissant comme des décodeurs d’un jargon qu’on ne comprend parfois pas ou d’une langue de bois que notre candeur n’avait pas forcément détecté. Certains analysent aussi la parole politique en renvoyant à du contenu, que ce soit une vidéo antérieure qui contredit l’information ou un lien vers un site qui corrobore les données énoncées.

Bruno Roger-Petit, chroniqueur politique pour le Nouvel Observateur,
retweete un sondage en lien direct avec #DPDA.

Cependant, pour s’informer grâce aux live tweets, il n’est pas nécessaire d’attendre qu’une émission télévisée fasse le buzz ; ainsi du 6 au 9 mars 2012, le live tweet de Gil Juwu a été suivi par plusieurs centaines de twittos. Ce sans papier placé en centre de rétention administrative a profité des deux heures par jour où il avait son téléphone portable pour faire le récit, en direct et en 140 caractères maximum, d’un environnement mal connu du public, de son arrestation à sa libération.

Pendant les deux heures quotidiennes qui lui étaient imparties et durant 4 jours,
Gil Juwu
a live-tweeté a propos de sa condition de sans papier en centre de rétention.

Dans un tout autre registre mais tout en restant dans l’information, le Stade de France lance via son compte twitter une opération visant à recruter des lives tweeter officiels, qui couvriront les prochaines rencontres de rugby. Match oblige, se sont deux équipes qui couvriront le 31 mars la rencontre qui opposera Le Stade Français Paris au Stade Toulousain.

@Lolymount, membre de l’équipe ST (stade Toulousain, selon toute vraisemblance) fait la promotion de l’hashtag #TeamST devant le stade pour attirer les tweetos férus d’ovalie.

La seule contrainte, c’est qu’il faut trouver du temps et se rendre disponible pour live tweeter, parfois pendant plusieurs heures d’affilées. Heureusement, les Pro Tweeters sont là pour s’atteler à cette lourde tâche. Les pro tweeters, comme leur nom l’indique, sont des tweetos professionnels spécialistes du réseau social qui utilisent la plateforme comme média de distribution. Et ils sont payés pour ça. Car sur une plateforme aussi massive que tweeter qui accueille chaque jour 50 à 100 millions de tweets (les chiffres fluctuent en fonction de la coiffure de Justin Bieber), mettre en valeur un tweet et le faire sortir du lot, c’est tout un métier.
Selon Glenn Le Santo, payé pour tweeter, le pro-tweeting est une pratique partie pour durer qui demande d’être succinct dans son discours et d’avoir une force créative pour créer des titres, des phrases d’accroches, des slogans qui auront un impact sur les followers³ . Pour être efficace, il faut aussi être capable d’écouter et de tweeter simultanément, d’extraire rapidement le meilleur du contenu. Si le rythme de l’événement est lent, le rôle du pro-tweetos est de garder quoi qu’il en soit un rythme soutenu de tweets pour ne pas perdre son lectorat, et doit donc se montrer créatif. Tout le monde peut tweeter,  ; mais tweeter de manière efficace n’est pas donné à tout le monde. Les prestations des tweetos professionnels sont primordiales dans le succès d’un évènement ou d’une conférence ; le fait qu’on en parle où qu’on les oublie aussitôt qu’ils sont apparus dépend en grande partie d’eux, résume Glenn Le Santo. Une perspective d’avenir pour les journalistes qui devront aussi devenir des pros de la com’ pour « vendre » leur info?

Lexique à l’usage des non initiés :
¹Tweetos : utilisateur de la plateforme Twitter qui envoie des « tweets », message brefs de 140 caractères maximum.
²Hashtag : sujet attribué à un message, précédé d’un #. En cliquant dessus, le site affiche tous les tweets comprenant le même hashtag et établit un classement des sujets les plus tweetés (trending topics), facilitant le suivi d’une conversation.
³ Follower : personne qui suit votre compte et a donc accès à vos tweets et re-tweets.

Texte rédigé par Tania Messaoudi

Discussion

2 réflexions sur “Live Tweeting: l’info polyphonique et en direct

  1. Merci pour cette belle analyse. Les Smartphone et Streaming ont réellement contribuer au succès des LiveTweet. C’est comme être dans le public et entendre l’avis de toutes les personnes présentes ! Je soupçonne même que certains programmes doivent leur succès à Twitter sans s’en rendre compte! C’est bien souvent drôle et caustique. Et puis d’une certaine manière on en contrôle le rythme puisque nous sommes responsables d’actualiser la page. Une mini-révolution dans notre expérience télévisuelle!

    Publié par AfrokanLife | 26 mars 2012, 15:33
  2. Je pense aussi que le phénomène du Live Tweeting explique (en partie) l’engouement autour de certains programmes de téléréalité suivis dans un esprit très « second degré » pour partager les perles des candidats, mais aussi le succès de certaines émissions d’informations durant lesquelles les téléspectateurs-internautes aiment débattre et affirmer leur point de vue. Pour ce qui est d’en contrôler le rythme, pas si sûre que ce soit aussi simple que ça; une fois investi dans l’une de ces conversations, si elle est bien menée, il est difficile de la quitter avant la fin…Impossible par conséquent d’éteindre sa télévision; les deux médias deviennent dépendants l’un de l’autre, un concept porteur d’une multitude de possibilités!

    Publié par taniamessaoudi | 27 mars 2012, 11:03

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :