+
vous lisez
Edition Europe

BreakingNews : l’agence de presse d’un nouveau genre

Créée en mai 2007 par un Néerlandais alors âgé de 22 ans, Michael Van Poppel, BreakingNews (initialement BreakingNewsOn) est la première agence de presse exclusivement sur Twitter. Forte de son succès, elle prouve encore une fois qu’à l’heure des TIC, l’univers traditionnel des médias se réinvente. Mais surtout, qu’avec le réseau social Twitter, la diffusion massive et instantanée de l’information à l’échelle mondiale n’est plus l’apanage des agences de presse traditionnelles.

Capture d’écran du compte Twitter @BreakingNews

Le rôle d’une agence de presse ? Fournir aux médias l’information mondiale en continu, le plus souvent sous forme de dépêches ; des informations qui par la suite seront traitées par les journalistes des dits médias et diffusées sur les supports médiatiques. Elles constituent bien souvent une source de renseignements précieuse pour les rédactions. Avec Breaking News, Michael Van Poppel invite l’agence de presse sur le terrain des réseaux sociaux et donne une nouvelle dynamique à la diffusion de l’info. Il faut dire que Twitter représente des avantages certains par rapport aux agences basiques :

  • La rapidité l’atout numéro 1 de Twitter est bien évidemment la vitesse à laquelle l’info y est diffusée. Si X twitte un message à 100 abonnés et que chacun des abonnés en question retweete le message à ses 100 abonnés dans la seconde qui suit… faites le calcul !
  • La concision : le twitt étant limité à 140 caractères, l’info est précise, condensée et délivre l’essentiel du message
  • La gratuité : last but not least, Twitter est totalement gratuit… contrairement aux agences de presse qui nécessitent un abonnement payant

Breaking News, en avance sur son temps !

Michael Van Poppel s’est très rapidement fait connaître sur la toile. Ce passionné d’actualité également veilleur assidu a fait sensation en dévoilant avant les agences de presse traditionnelles des scoops qui se sont répandus très vite via Twitter. Parmi eux, la diffusion d’une vidéo exclusive de feu Oussama Ben Laden revendue ensuite à Reuters, ou encore l’annonce de l’assassinat de Bénazir Bhutto en 2007. Le succès s’est montré tel que la petite agence initialement constituée de bénévoles a été rachetée ; aujourd’hui, Breaking News est la propriété du géant de l’actu Msnbc.com et compte à son actif une bonne brochette de contributeurs internationaux.

Ces  journalistes qui aiment Twitter 

Quoiqu’il en soit, le succès d’une entreprise comme Breaking News traduit une évolution des pratiques dans le joli petit monde de la presse. Aujourd’hui, Twitter est une source d’informations très appréciée et de surcroît très utilisée des journalistes. A tel point qu’ils l’emploient également pour diffuser leurs publications. Ainsi, d’après une étude réalisée par le réseau Oriella PR, jusqu’à 55% d’entre eux utiliseraient le réseau social pour publier leurs infos (interrogés : 478 journalistes dans 15 pays).

Dans ce contexte, un risque persiste néanmoins : celui de la course à la vitesse. Face à un lectorat avide de news fraîches, la rapidité de la diffusion est déterminante. Mais il ne faudrait pas pour autant négliger l’une des tâches essentielles à l’exercice d’un journalisme qualitatif qui consiste à vérifier ses sources.

Aussi, comme nous le rappelle très bien Alain Joannes dans une interview accordée au site web journalismes.info, si «Twitter est un extraordinaire espace de veille», il n’en reste pas moins que «beaucoup de chroniqueurs aujourd’hui surfent sur [l]e côté people, écartent l’info et ne conservent que le futile. Derrière chaque “twitt” il doit y avoir une information plus consistante, sinon c’est du marketing mais en aucun cas du journalisme.»

A bon entendeur

Sources : twitteradar.com, journalismes.info, rslnmag.fr

Texte rédigé par Marilyn Epée

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :