+
vous lisez
Edition Europe

La réalité augmentée: gadget marketing ou nouvelle perspective pour la presse ?

Junaio, Blippar, Zappar, Metaio, ces noms ne vous disent peut-être rien et pourtant ce sont les applications pionnières de « réalité augmentée » dans les magazines en Europe. Elles explorent et diffusent cette nouvelle technologie qui permet de fondre le virtuel dans le réel (et vice-versa), offrant une expérience interactive inattendue dans laquelle les publicités prennent soudainement vie, les photographies se transforment en vidéos et les dessins en noir et blanc explosent de couleur.

Phénomène très confidentiel et réservé aux expérimentations de chercheurs en nouvelles technologies il y a quelques années, la réalité augmentée a premièrement eu une utilisation purement commerciale en offrant des promotions (comme Tesco), ou en créant un environnement vivant pour promouvoir une voiture (exemple de Volskwagen). Mais ce nouvel outil est en pleine démocratisation depuis l’an dernier dans la presse avec plusieurs tentatives courageuses (en Angleterre, en Allemagne, en Irlande et en Autriche) de prouver son utilité et éveiller la curiosité d’un nouveau lectorat.

Premiers pas dans la presse

En Allemagne,  le Suddeutshe Zeitung a publié en août 2010 un supplément réalité augmentée comprenant des illustrations en 3D, des bulles de bds apparaissant sur les photos d’une chanteuse interviewée , ou encore, la résolution des mots-croisés juste en passant votre smarphone dessus. C’est le magazine Stern qui a repris le flambeau un an après avec une édition elle aussi proposant de la 3D mais aussi des extraits vidéos d’interviews écrites, des images animés et sonorisées. En Irlande, le Metro Herald a lui aussi succombé à la tendance en septembre 2011 avec le même type d’interactions, comme l’envoi direct de mail à partir de la page “courrier des lecteurs” et un sondage journalier sur un sujet d’actualité.

En Angleterre, ce sont les magazines de mode Harper’s Bazaar, Cosmopolitan et Company qui ont testé la réalité augmentée en octobre 2011 . En scannant la couverture, Harper proposait une vidéo du photo-shoot des top-models figurant dans le magazine, Cosmopolitan donnait accès à une autre vidéo cette fois de la chanteuse Jessie J et la présentation du numéro par la rédactrice en chef Louise Court, et Company offrait un making-of d’un dossier spécial “Little black dress” dans la prochaine édition. La revue automobile Top Gear a aussi proposé en décembre une couverture en réalité augmentée qui nous emmenait dans le cockpit d’un véhicule et nous présentait des tests sur route en vidéo. Enfin, en Autriche, un projet plus ponctuel nommé Reality magazine permettait de voir l’enregistrement d’une interview sur skype, ou accéder à des informations supplémentaires sur le sujet du covoiturage.

Iniatives excitantes mais désorganisées

Ce sont autant d’exemples de l’intérêt grandissant de la presse pour ce nouveau moyen d’expression qui rend l’information plus attractive, plus excitante. Il faut néanmoins relativiser cet enthousiasme, car les initiatives sont toujours présentées comme ponctuelles et faites pour créer l’évènement. L’utilisation de réalité augmenté pour des buts informationnels reste marginale, et chaque magazine utilise une plate-forme, une application différente, et chacune est faite pour décoder un média précis, pas les autres. Rajoutons que même à l’heure où les tablettes commencent à avoir du succès et les smartphones deviennent courant dans la téléphonie mobile en Europe, il y aura toujours une partie du lectorat privée de l’expérience. Prometteuse mais encore à l’état de cobaye, l’avenir décidera du sort de la réalité augmentée.

Texte rédigé par Terence Caron

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :