+
vous lisez
Edition Océan Indien

Le dodo déplumé : l’humour au service de l’actualité mauricienne

Jacques Maunick, ancien directeur de la radio à la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC), la société nationale de radio-télévision de Maurice, se lance dans un pari fou : mettre en ligne un site Internet d’information satirique sur l’actualité. A l’heure où les lecteurs mauriciens s’informent de plus en plus sur la toile, Jacques Maunick a pour ambition de proposer « une formule différente qui se distingue des codes habituels ».

Alors que la chaîne nationale MBC déverse quotidiennement son flux de propagande politique et religieuse au public mauricien, certains journalistes ont l’ambition de proposer une alternative à l’actualité formatée qu’on trouve dans les médias traditionnels. C’est le cas de Jacques Maunick, ancien directeur de la radio à la MBC, qui lance aujourd’hui ledododeplume.com, un site d’information à l’humour cinglant. Jacques Maunick le dit lui-même, « le curseur a déjà remplacé le stylo ». Internet et ses réseaux sociaux sont venus bouleverser l’information, ses sources et sa diffusion. Une nouvelle forme de journalisme est née avec une écriture différente, et la jeune génération mauricienne s’informe désormais sur Internet. C’est pourquoi il a voulu proposer « une formule basée sur l’humour qui pourrait plaire aux anciens comme aux nouveaux lecteurs ».Mais le but principal de ce canard est avant tout de « détourner l’info pour en rire (jaune) », comme le rappelle le slogan du site. Le dodo déplumé traite des sujets de l’actualité quotidienne mauricienne, avec un humour décapant et savoureux, ponctué de quelques idiomes en créole. « Je ne voulais absolument pas respecter les codes d’écriture de la presse écrite» affirme Jacques Maunick.
Le dodo déplumé possède quatre rubriques, traitant de la politique, la société, les faits divers ou encore l’économie. Mais c’est surtout sur la forme que le site se démarque des autres. Composés de seulement trois paragraphes, les articles vont droit au but. Un style volontairement concis, fait de jeux de mots qui incitent le lecteur à se creuser les méninges pour comprendre le message. « Ces jeux de mots permettent une grande concision et, surtout, une liberté de ton plus direct que dans un éditorial classique avec ses phrases à tiroir » explique Jacques Maunick.
Le site comprend également une rubrique intitulée « Maurice insolite », qui met en lumière des anecdotes rigolotes qui font la richesse de la société mauricienne, « des choses autour de nous que nous ne voyons pas » avance le rédacteur en chef. Par exemple, le fait que la plus grande mosquée de l’île soit située en plein cœur du quartier chinois. En voici un autre exemple :
Sortir des sentiers battus pour proposer une actualité alternative à celle proposée dans les grands médias mauriciens est donc le but de ce site humoristique, qui a bien compris que la toile devient de plus en plus le terrain de jeu de la dérision. Et Jacques Maunick espère bien que « les lecteurs enverront leurs propres jeux de mots via les comptes Facebook et Twitter du dodo déplumé ».

Texte publié par Amandine Fournier
About these ads

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :