+
vous lisez
Edition Europe

Du web-documentaire à la web-enquête : L’évolution des pratiques télévisuelles

Dans un XXIe siècle qui avance, les pratiques journalistiques évoluent et s’adaptent aux nouveaux supports médiatiques. La toile est désormais une source d’inspiration et d’innovation qui poussent les journalistes à devenir multi-supports. Les pratiques audiovisuelles et télévisuelles tendent également à se développer sur le web et peut-être très bientôt sur de nouveaux téléviseurs interactifs.  C’est notamment le cas des web-documentaires ou plus récemment la web-enquête.

Les web-documentaires se développent sur la toile et se multiplient. Les projets avec les chaînes de télévision affluent, comme cela fut le cas en France avec la série documentaire « Manipulation », centrée sur l’affaire Clearstream. D’abord diffusée en six épisodes sur France 5,  l’enquête a ensuite été adapté pour le web avec la volonté de placer l’internaute « au cœur de l’enquête » d’après le site Internet du documentaire.

Le web-documenaire, facteur d’évolution

Le web-documentaire repose, selon le site Internet Webdocu.fr sur « un concept, plutôt qu’un objet précis ». Il est défini comme un «documentaire adapté au web, c’est à dire qu’il utilise les outils du web au service d’une narration ». Cette catégorie de média permet d’offrir à l’internaute une nouvelle manière d’aborder un reportage le laissant libre d’orienter la construction du film. Le web-documentaire a la particularité d’être "transmédia", il exploite ainsi  plusieurs médias sur un même support. Cela donne lieu à la création d’une série de liens permettant aux utilisateurs d’enrichir leurs connaissances sur le sujet.

Le web-documentaire permet donc de développer de nouvelles manières d’envisager le journalisme. Par exemple en France, initié par les Dernières Nouvelles d’Alsace en 2008, le web-docu est devenu une solution pour la presse quotidienne régionale ‘accéder à l’espace national grâce à plusieurs réalisations. Un secteur en difficulté, comme la presse écrite, peut s’exposer ainsi sur la toile de manière originale. La Voix de l’Ain ou encore le Mensuel de Rennes ont suivis.  Mais depuis peu le web-docu évolue encore avec la web-enquête.

La web-enquête : l’avenir du reportage ?

« Trop vieux pour conduire ? », tel est le titre de la web-enquête pour le moins originale menée par la journaliste de TF1, Diane Heurtaut. Traitant un accident provoqué par une octogénaire, l’enquête aborde la question des seniors au volant. Utilisant les mêmes méthodes qu’un web-documentaire, cette enquête revient sur un sujet d’actualité pour en faire un document précis et interactif.

Diane Heurtaut explique que la web-enquête permet de « traiter plusieurs angles dans un même format et de manière pédagogique adaptée à ce débat à la fois passionnel et difficile à trancher ». Elle avance également l’idée que ce genre d’information rend l’internaute « actif » et permet de « délinéariser » l’information. Cette web-enquête transmédia jongle entre plusieurs infographies, des entrevues et un article.

Le web-documentaire va probablement se développer encore dans les années à venir et la multiplication de web-enquêtes devrait se faire aussi grâce à la démocratisation des téléviseurs interactifs.

Pour aller plus loin :
La Web-enquete : “Trop vieux pour conduire ?”
Webdocu.fr

Texte rédiger par Thibaut Texeire

About these ads

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d bloggers like this: